AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Luke is here !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Luke E. Auditore

avatar

◮ POSTS : 4
◮ CREDITS : Box&Shock


I'M NOT JAMES BOND
◮ AGE DU PERSONNAGE:
◮ ADDRESS BOOK:
◮ PECULIARITIES:

MessageSujet: Luke is here !   Lun 27 Déc - 0:41



@Box&Shock
luke ezio auditore
AGE ◮ vingt-cinq ans . GROUPE ◮ indépendant . NATIONALITÉ ◮ anglais et italien . RÔLE/JOB ◮ agent du FBI


"HOLY SHIT! HOLY SHIT! A SWORDFISH ALMOST WENT THOUGH MY HEAD!"
« Ce fut, à n'en pas douter, le plus beau jour de ma vie. Vers neuf heures du matin, alors que je me trouvais au boulot, j'ai reçu un appel de l'hôpital, m'informant que mia donna était en train d'accoucher. Autant vous dire que de toute ma vie, je n'ai jamais pédalé sur mon vélo autant vite ! En traversant le patté de maisons qui séparait mon bureau d'avocats de l'hôpital, un tas de questions se bousculaient dans ma cervelle : quelle tête il allait avoir ? De quelle couleur seraient ses cheveux ou ses yeux ? Et surtout, naîtrait-il en bonne santé ? Lorsqu'enfin je pus serrer la main de mia donna, je pouvais voir sur son visage non pas la douleur, mais le bonheur, qu'elle était en train de vivre.

Quelques heures plus tard, je tenais dans mes bras une magnifique créature. Caressant le sommet de son crâne avec délicatesse, je m'étonnais de la finesse de la petite touffe de cheveux blonds qui y poussait, ainsi que de la douceur de sa peau pâle. Quelle merveilleuse petite créature. Nous décidâmes de l'appeler Luke, mais afin de ne pas oublier ses racines, nous lui donnâmes un deuxième prénom : Ezio. »
Journal personnel d'Alberto Auditore, son père

« Monsieur, conformément à votre demande, voici de plus amples informations sur Luke Ezio Auditore. Ce garçon est, à n'en pas douter, un cas étrange, et de toute ma carrière, je n'en ai jamais vu un semblable. Au moins une fois par semaine il est envoyé par un ou l'autre de ses professeurs dans mon bureau, à cause de son caractère des plus ... fêtards. Il adore s'amuser, rigoler et faire rigoler, bref, un jeune comme on peut en trouver plein d'autres. De plus, il déteste se faire marcher sur les pieds, si bien qu'il a toujours réponse à tout. Parlementer avec lui est une véritable épreuve, et lorsqu'on voit sa bonne humeur quasiment perpétuelle, il devient difficile de dialoguer "sérieusement".

Mais ce qui me perturbe, c'est que malgré le fait qu'il semble passer ses journées à, excusez-moi l'expression, faire le con, il obtient, pour ainsi dire à chaque contrôle ou examen, d'excellents résultats. Il est d'ailleurs le troisième, au niveau des bonnes notes, de notre établissement, et ce malgré certaines attitudes déplorables pendant les cours, entre autres le fait de dormir. Il possède donc, à n'en pas douter, une négligence et une mémoire hors pair.

Au niveau sportif, c'est également un des meilleurs éléments parmi nos effectifs. Son nom est d'ailleurs régulièrement présent dans le tableau des meilleurs scores, que ce soit en course ou en agilité. Son endurance laisse quelque peu à désirer, même s'il se trouve à ce niveau quand même au dessus de la moyenne. La force brute est son seul, pour ainsi dire, point faible. Comme demandé, je vous joins des copies de tous ses carnets semestriels et annuels, ainsi qu'un détail de ses évalutations sportives. [...] »
Lettre d'un directeur d'établissement scolaire

« Vous imaginez même pas ce qui m'est arrivé aujourd'hui ! Avec Erry, John et Luca, les habituels quoi, on venait de sortir du Burger King du coin quand un drôle de type est venu vers nous. Imaginez la scène : smooking noir, pas un pli, lunettes de soleil noires opaques, coiffure à la James Bond, bref, on aurait dit un type tout droit sortit du FBI. Il voulait savoir si j'étais bien Luke Ezio Auditore. Lorsque je lui ai demandé ce qu'il voulait, il a refusé de m'en parler, se contentant de disparaître dans la foule. Tout de suite, on s'est demandé qui s'était, et fidèles à nous même, on a vite déconné sur des sujets plus ou moins barges. Sauf qu'à la fin de la journée, quand je me suis aventuré dans les petites ruelles faisant office de raccourcis pour rentrer chez moi, je me suis retrouvé devant une grosse voiture noire, vitres teintées, et devinez qui se tenait devant ? Le James Bond de midi ! Lorsqu'il m'a demandé de monter dans sa voiture, j'ai naturellement refusé. Erreur de ma part, puisque lorsque j'ai senti une grosse main se poser sur mon épaule, je me suis retourné, et j'ai alors aperçu un véritable catcheur ! Et autant dire que je suis monté dans leur foutue voiture.

Le James Bond est monté avec moi à l'arrière, et parfaitement isolés du conducteur, nous avons longuement discuté. Ou plutôt, j'ai beaucoup écouté ce qu'il avait à me raconter. Dans moins d'une semaine je serais diplômé, à tout juste dix-neuf ans. Ensuite, lorsque je dû lui faire part de mes projets, je ne sus pas vraiment quoi lui dire, car je n'avais pas encore clairement définit mon futur. Comme la plupart des jeunes de mon âge, je rêvais de fête et de Sping'Breaks, mais je savais que ça ne me mènerait à rien. J'avais donc prévu d'envoyer diverses candidatures dans les plus prestigieuses universités du pays, afin d'y étudier de longues années. Enfin bref, sortir de ma jeunesse avec une éducation solide, histoire d'avoir de bonnes bases pour le futur. Et là, ce James Bond me proposait autre chose. Travailler pour le FBI. »
Article posté sur un blog anonyme

« D'après nos sources, une importante réunion devait avoir lieu le 12.08 dans l'arrière-salle d'une maison close assez réputée. Suivant le plan de notre jeune recrue, l'agent Auditore, nous avons placé plusieurs agents dans des chambres. Afin que la couverture soit parfaite, nous avons décidé de payer les services de quelques femmes, sans toutefois qu'il y ait de rapports. J'ai toutefois des doutes quand à l'abstinence de l'agent Auditore. L'heure du début de la réunion étant marqué pour 22h00, nous avons décidé de sortir des chambres à 23h00, afin d'êtres sûrs que tous les négociants seraient présents.

Lorsque moi-même et les deux autres agents, Auditore et Smith, fûmes rejoints par la brigade d'intervention, nous avons forcé la porte de la salle où se tenait la réunion. Tous les négociants se trouvaient là, au nombre de cinq, deux grandes valises ouvertes. L'une contenait des billets, l'autre était remplie de paquets douteux, sûrement de la drogue. S'ensuivit alors une courte fusillade, où tout devint confus. Lorsque le calme revint, il ne restait que quatre négociant, le cinquième ayant disparut de la pièce. Et l'agent Auditore aussi. Après avoir lancé quelques gars de la brigade derrière eux, ils furent rattrapé quelques pattés de maison plus loin, le trafiquant de drogue sur le toit d'une voiture, notre agent ... dessus. Un demi-million de dégâts causés pendant la poursuite ! Voiture détruites, diverses maisons ravagées, tout ça pour rattraper un trafiquant de drogue. Et le gamin il a reçu une promotion pour avoir attrapé le chef d'un important réseau de trafic de drogues ! Non mais ! »
E-mail anonyme

"USE YOUR PERIPHERALS! DO YOU SEE HIM?"
Il parait que parfois, je suis un peu boulet. Après analyse approfondie, je dirais plutôt que j'ai juste pas de chance ! Trébucher sur le seul petit caillou de la chaussée au moment d'une arrestation, et m'étaler devant toute une foule ? C'est pour moi ! Envoyer un e-mail de drague destiné à la charmante collègue du cinquième à un supérieur ? Déjà fait ! Bref, il m'arrive en effet de parfois, ne pas mériter mon badge et tout, mais au final, j'arrive toujours à m'en sortir. Un peu de chance parmi ma malchance me direz-vous. Ouais ça se peut !

Sinon, j'ai la salle habitude de toujours devoir tripoter quelque chose lorsque je dois attendre ou que je suis nerveux. Au bureau, c'est plutôt les stylos qui se mettent à faire des acrobaties entre mes doigts, restes d'années passés sur les bancs scolaires, sinon ça peut être mon natel, mon iPod, bref, tout et n'importe quoi, du moment que ça m'occupe les doigts pendant que je réfléchis.

Ce qui me détend le plus après une fatiguant journée de boulot ? Prendre ma voiture, m'éloigner un peu de la ville, jusqu'à un coin perdu de la campagne ou d'une forêt, et aller courir en compagnie d'Atlas, mon berger blanc, quelques heures. C'est un chien que j'ai acheté il y a maintenant cinq ans, au moment où j'ai enfin été diplômé. Peu avant d'entrer au FBI donc. J'ai suivi de nombreux cours de dressage, et autant dire qu'il s'est révélé fort utile pendant bien des missions ! Son péché-mignon ? Le chocolat ! On est capable de dévorer, à deux, un grand nombre de plaques en quelques heures, devant un bon film par exemple. D'accord, ça peut vous paraître bizarre, et alors ? Sinon, il aime aussi beaucoup venir faire les magasins avec moi, histoire d'approuver, ou pas, mes choix vestimentaires. Enfin bref, faut le connaître pour comprendre ... cherchez pas.

"THAT'S NOT MY KNIFE"
Avant tout, je ne me promène jamais sans mon pistolet M11. Toujours à ma ceinture, afin de faire face à tous les tarés que je rencontre pendant les missions. Et autant dire que parfois, j'aurais préféré me retrouver avec un bazooka entre les mains plutôt qu'un simple pistolet !

Sinon, j'ai toujours un bon vieux couteau de combat, de ceux qu'on peut replier afin qu'ils restent compact et tout dans la poche. C'est pas forcément pour la baston, quoique, mais c'est utile en tellement de situations ! Couper une corde, déverrouiller une serrure, envoyer sur la tronche du type d'une affiche, enfin bref, utile en tous temps !

Il y a aussi mon vieil iPod qui ne quitte jamais mes poches. Malgré mon natel ultra'moderne'de'la'mort'qui'tue, je sais pas pourquoi, mais j'ai toujours préféré mon iPhone première génération, un vrai de vrai ! Et avec les écouteurs à un seul orifice, l'autre ayant rendu l'âme, je suis paré pour les longs voyages ! Parmi ce bazar on trouve aussi mon porte-feuilles, et mon insigne d'agent. J'adore la sortir et obtenir ainsi presque tout ! C'est presque comme dans les films en fait !

"HOW ABOUT CHUCK NORRIS WITH A BB GUN?"
PSEUDONYME/PRÉNOM ☏ mh, c'est secret ça !
CÉLÉBRITÉ ☏ Luke Worall
SEXE/AGE ☏ 19 ans
ACTIVITÉ ☏ 5/7
SCÉNARIOS/INVENTÉS ☏ inventé ^^
COMMENTAIRES ☏ wataaaah, j'aime beaucoup le design du forum. et le contexte, il est juste délirant ! bravo aux admins (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katherin A. Parker

avatar

◮ POSTS : 44
◮ CREDITS : Laety


I'M NOT JAMES BOND
◮ AGE DU PERSONNAGE:
◮ ADDRESS BOOK:
◮ PECULIARITIES:

MessageSujet: Re: Luke is here !   Lun 27 Déc - 18:29

Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke E. Auditore

avatar

◮ POSTS : 4
◮ CREDITS : Box&Shock


I'M NOT JAMES BOND
◮ AGE DU PERSONNAGE:
◮ ADDRESS BOOK:
◮ PECULIARITIES:

MessageSujet: Re: Luke is here !   Dim 9 Jan - 20:09


    Huhu, une âme qui vive ! Merciiiiii

    Je me posais une petite question, au cas où je serais validé : peut-on, en cours de rp, intégrer CONTROL ? Car à la base c'est là que je voulais "installer" mon personnage, mais j'ai vu que le groupe était fermé ! Merci d'avance pour la réponse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Luke is here !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Luke is here !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SHOW ME YOUR BADGE  :: I RECENTLY LOST 150 POUNDS. ME TOO :: SECRET FILES-
Sauter vers: