AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 MISSION I | Le bleu, le rouge... T'es pas James Bonds, attends les démineurs !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Agent 58
PNJYou heard me I have to "squeeze the lemon".
avatar

◮ POSTS : 50
◮ CREDITS : @dragon claws


I'M NOT JAMES BOND
◮ AGE DU PERSONNAGE: Inconnu
◮ ADDRESS BOOK:
◮ PECULIARITIES:

MessageSujet: MISSION I | Le bleu, le rouge... T'es pas James Bonds, attends les démineurs !   Ven 12 Nov - 15:24


MISSION I.
Le bleu, le rouge... T'es pas James Bond, attends les démineurs !

Cet après-midi-là, alerte au quartier général de CONTROL : une bombe se trouve dans les locaux, et ça n'est pas un exercice, a dit le boss. En outre, les criminels ont des revendications des plus précises : si, dans les vingt-quatre heures, les dix hommes inscrits sur la liste ne sont pas libérés, toute l'infrastructure explosera, soufflant également une bonne partie du quartier. Pour autant, personne ne veut parler de négociation ou d'évacuation. Cette bombe, ils vont la trouver. Facilement, qui plus est. Sauf qu'ils ignorent encore toute l'astuce des hommes qui s'en sont pris à eux : non contents de les faire chanter, ils veulent jouer avec eux. Fil bleu, fil rouge. Il suffit d'en couper un seul. Oui, mais lequel ?

rôle du pnj : le boss de CONTROL
tour de postage : le PNJ, D. Cilian McHale, Sacha-Maël C. Whatford, Dean Forman.
rappel : faites des réponses courtes, de 10 à 20 lignes. Le but d'un scénario est l'action.




H - 23. Tous les agents de CONTROL jouaient bien davantage que leurs vies aujourd'hui, McNeil le savait bien. Tout pouvait changer, basculer... imploser. Mais il était prêt. Il était confiant. Après tout, qui aurait décemment pu penser qu'un tel endroit, surprotégé par l'élite des hommes et des femmes de ce pays, pourrait être réduit en cendres dans quelques vingt-trois heures et trente-huit minutes ?... trente-sept maintenant. L'idée était tout à fait surréaliste, improbable et même impensable. Et pourtant, quelqu'un l'avait fait. Quelqu'un s'était introduit dans l'un des quartiers généraux les mieux gardés des États-Unis. Quelqu'un y avait déposé une bombe, et cette même personne avait exigé la libération de dix dangereux criminels de guerre. L'annonce avait retentit dans tous les couloirs de CONTROL : le Pentagone et la Maison Blanche venaient seulement d'être alertés. Cependant, tous savaient d'ores et déjà qu'il n'y aurait aucune négociation possible, ni maintenant ni jamais. Ils devaient trouver cette bombe. Et vite.

« Donc, finalement... ici, c'est un SPA. » Une bonne dizaine d'agents, hébétés devant leurs écrans d'ordinateurs, s'agitèrent en le saluant avec distance. « Rappellez-moi d'essayer le bain à remous, ce sera certainement du meilleur effet sur mon dos. » Les mines contrites eurent toutes les peines du monde à esquisser un sourire face à ce qui ressemblait difficilement à une plaisanterie. Pourtant, c'en était une. Mais McNeil semblait toujours si... décalé. Cela, aurait-il dit, c'était de la confiance. De la confiance aveugle et absurde, mais de la confiance tout de même. « Allez, allez... Où sont mes agents ? Nous cherchons une bombe, et je n'en vois pas l'ombre du commencement. Comment cela se fait-il que je n'en vois pas l'ombre du commencement, je vous le demande ? » Et il avait une telle manière de le dire... aurait-il parlé de petits sablés que cela n'aurait pas été moins crédible. « Oui, je vous le demande. » La répétition venant avec l'âge, notre bon ami avoisinait peut-être déjà la sénilité... et tout cela aux commandes d'un bâtiment sur le point d'exploser, mesdames, messieurs !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
D. Cilian McHale

avatar

◮ POSTS : 291
◮ CREDITS : Lillix
◮ MOOD : busy


I'M NOT JAMES BOND
◮ AGE DU PERSONNAGE: 27 ans
◮ ADDRESS BOOK:
◮ PECULIARITIES:

MessageSujet: Re: MISSION I | Le bleu, le rouge... T'es pas James Bonds, attends les démineurs !   Sam 13 Nov - 12:28

On venait de le mettre au courant, de le réquisitionner... Et bien évidemment, contrairement à son habitude, il ne se fit pas prier pour le coup ! Lui qui prenait d'ordinaire tout son temps, avait bougé son joli petit derrière pour rejoindre l'équipe le plus rapidement possible. Les consignes étaient précises, comme toujours ! La rapidité était le mot d'ordre, accompagné par l'efficacité. Pas le temps de manger un carambar et de poser la devinette à son collègue, il fallait se dépêcher, et trouver cette satanée bombe ! Le big boss plaçait toute sa confiance en ses agents, et Cilian n'avait pas pour habitude de décevoir la direction. Tout en arpentant les couloirs, il maudissait l'enfoiré qui s'était pointé ici avec ces explosifs. Néanmoins, il s'efforçait de garder son sang froid, n'ayant pas particulièrement envie de sauter avec tout le bâtiment ! La pluie de confettis humains n'était pas pour aujourd'hui... Du moins, il l'espérait. Oup's !

Tout le monde s'affairait dans les recherches suite aux réflexions du chef, farfouillant dans le moindre recoin. Il fallait faire vite. Trouver la bombe était une chose en soit, mais après ils allaient devoir la manipuler avec grand soin, et la désamorcer. Cilian tentait de résonner avec logique, se demandant comment il s'y serait prit s'il avait été le grand taré qui avait poser cet énorme pétard au sein du QG de CONTROL. Un endroit discret, peut-être improbable... Exit les vestiaires aux nombreux casiers... De même pour les bureaux grouillant de monde, semblable à une véritable fourmilière ; et surveillés par des caméras... Le jeune McHale se mit à fouiller les petites pièces et placards réservés aux personnels de la maintenance des bâtiments ; aidé par deux autres agents. N'était-il pas plus simple de se glisser dans la peau d'un technicien de surface pour passer incognito ? L'idée d'une taupe au sein de l'équipe l'écœurait, si bien qu'il préférait l'éliminer d'office. Il n'y avait rien... Il continua de passer les lieux au peigne fin, ne manquant pas de faire un petit détour par les toilettes. « Aaaah ! Qu'est-ce que vous faites dans les toilettes pour dames ?! » Cilian leva les yeux au ciel, et préféra l'ignorer. Il commença à vérifier chaque cabine jusqu'à soulever le couvercle en faïence d'un d'entre eux et s'écrier : « Trouvé ! » La femme ouvrit de grands yeux étonnés, n'étant visiblement pas au courant de ce qu'il se passait. Elle devait le prendre pour un fou ! « Vous pouvez prévenir la direction que le colis surprise est par ici...? Aller, dépêchez-vous !
- Mais...
- J'ai une bombe sous les yeux, on ne discute pas, merci... » Comprenant enfin que Cilian n'était pas un grand détraqué, voyant arriver deux autres hommes dans les toilettes et suite aux regards des plus sérieux qu'ils venaient de lui lancer, elle s'exécuta en tentant de ne pas paniquer. Cilian pour sa part se recula, préférant attendre que la direction leur envoie une équipe de démineurs. Tic, Tac, Boom ?

J'espère que ce post conviendra... (a)

_________________

    SEEDS OF GOLD ☜☞ The only way to live in a world that doesn't care of, how could you breathe in a non dreaming air ? Is to believe in the next day...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aisleen H. Lancaster

avatar

◮ POSTS : 92
◮ CREDITS : Aurelie
◮ MOOD : Bad


I'M NOT JAMES BOND
◮ AGE DU PERSONNAGE: 25 ans
◮ ADDRESS BOOK:
◮ PECULIARITIES:

MessageSujet: Re: MISSION I | Le bleu, le rouge... T'es pas James Bonds, attends les démineurs !   Ven 26 Nov - 20:57

La journée avait été fabuleuse si je n'avais pas été obligée de me rendre au QG pour rendre un fichu rapport comme si j'avais pu le faire demain. Pour une fois que j'avais ma journée dont j'avais tout prévu même à tourner en rond dans mon appartement je me retrouvais une nouvelle foi aspirée par mon travail. Certes je l'aimais ce boulot mais de là à y consacrer ma vie … 364 jours par ans me plaisait mais pas 365 ! Soupirant je pris la direction de l'immense immeuble servant de couverture à l'organisation qui prenait une place plus qu'encombrante dans ma vie. Les portes s'ouvrirent sur mon passage alors que je traversais le hall sans même un regard pour les personnes autours de moi. La réceptionniste prononça des paroles à mon égard que je balayais de la main avec une désinvolture si agaçante vu la grimace de la jeune femme qui me fit jubiler. Ce n'était pas elle qui allait sauver le monde mais bel et bien moi. Et dieu sait combien je m'étais cassé d'ongles lors de mes missions … Mais heureusement que les faux ongles existent. Bref je me dirigeais rapidement vers mon bureau pour me laisser tomber sur ma chaise sans aucune délicatesse. Après tout plus vite ce travail serait finit, plus vite je pourrais sortir d'ici. Mes doigts pianotèrent rapidement l'ordinateur alors que des lignes se dessinaient rapidement devant mes yeux. Je commençais même à sourire en voyant la fin arrivée pourtant entendant rapidement un bruit à mes côtés je relevais la tête pour croiser le regard de mon chef. Un sourire forcé se dessina sur mon visage alors que j'hochais doucement la tête sur le côté comme une innocente. Il soupira légèrement tout en montrant de la tête la direction de son bureau. Il attendit que je viennes à acquiescer pour se rendre dans sa grotte alors que je restais toujours assisse à mon bureau telle une enfant en train de boudée. C'était ma journée de congés !!!!!!!! Soupirant, je me levais à mon tour pour le rejoindre sans pour autant cacher ma mauvaise humeur qui allait très vite se cacher derrière mon masque dès mon premier pas dans le bureau. J'appris alors que le bâtiment était menacée par une bombe. A vrai dire à mon arrivée je n'avais pas très fait attention à ce qui m'entourait même si je n'avais pu nier que les bureaux étaient quelque peu vides. Bon une mission de plus ou de moins n'allait pas me faire de mal mais bon elle allait vite être pliée pour me laisser libre de mes mouvements pour la journée. Malheureusement avant de finir sa phrase pour me laisser prendre congés, il prononça un prénom qui laissa un mauvais goût au fond de la gorge : Cillian. Pourquoi le vieux prenait un malin plaisir à nous mettre ensemble. Souhaitait il vraiment faire sauter la base ?

Sortant du bureau tout en laissant une grimace se dessinait sur mon visage sans prendre la peine de la cacher, je prenais la direction des couloirs à la recherche de mon cher collègue. J'avais hâte de voir la surprise se dessinait sur son visage tout en sachant très bien que ma venue n'allait pas le remplir de joie. Je tournais à nouveau à droite tout en ne faisant pas attention aux agents qui couraient dans tous les sens tout en me lançant des regards remplis d'interrogations face à ma marche mesurée. Une femme affolée sortit alors des toilettes pour dame alors qu'un large sourire se dessinait sur mon visage. En même temps j'aurais dut y penser avant. Poussant la porte, j'entrais tout en croisant les bras sur ma poitrine. « Bizarrement je ne suis pas étonnée de te voir ici ! » Je ne fis guère attention des personnes à ses côtés alors que je m'approchais de lui avec un sourire moqueur sur les lèvres. Même sous la menace d'une bombe il n'était pas question que je vienne à changer les bonnes habitudes. Jetant un coup d'oeil à la magnifique bombe je soupirais. « Bah alors qu'est ce qu'attends ? Qu'on finisse en purée pour la soupe populaire ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clay S. Kennedy

avatar

◮ POSTS : 105
◮ AGE : 24
◮ CREDITS : Dodixe
◮ MOOD : Moody


I'M NOT JAMES BOND
◮ AGE DU PERSONNAGE: 30 ans
◮ ADDRESS BOOK:
◮ PECULIARITIES:

MessageSujet: Re: MISSION I | Le bleu, le rouge... T'es pas James Bonds, attends les démineurs !   Dim 5 Déc - 0:08

Clay soupira face au mur des toilettes des garçons du QG de Control. Il aurait mieux fait de pas venir ce matin. Il se disait ça, alors qu’il n’était que, face a son urinoir en train de faire ce que l’ont fait couramment face à un urinoir et qu’aucun cri n’était venu le perturber. Oui, il aurait mieux fait de rester chez lui pour se reposer de cette nuit troublée par tant de choses qu’on pouvait aisément résumer en une seule : Lula. Sa femme, agent de KAOS et définitivement la pire traitresse que le monde ait put connaitre, à côté d’elle Juda était un homme fidèle ! Il avait encore fallu que cette grande salope se pointe avec ses idées à la con de madame « je t’aime, faut qu’on reste marier  » et blablabla, qu’est-ce que ça pouvait bien lui foutre à lui nom de dieu ? Il n’avait pas la moindre envie de jouer les Roméo et Juliette avec elle ! Leur histoire était terminée et puis point barre, il allait falloir qu’elle se remette ça dans le crâne ! Ils allaient divorcés, et elle, étrangère en terre Américaine, serait renvoyée à bouffer des patates à l’huile au fin fond de sa Russie glaciale ! Elle n’était accepté ici que parce qu’elle était mariée à un citoyen américain, la greluche ! Mais une fois que le divorce sera prononcé, ils n’auront plus aucun lien. Clay soupira à nouveau, se rhabilla et direction de lavabo pour se laver les mains. Fixant son visage dans le miroir, il ne pouvait pas s’empêcher de se dire qu’il avait vraiment la gueule du gars qui a eu une courte nuit. Décidant de se passer de l’eau sur le visage le jeune homme en fit couler dans le creux de ses mains, et s’apprêté à la mettre sur son visage quand il entendit crier dans les couloir, sursautant, il envoya toute l’eau sur son T-shirt. Décidément, ce n’était pas sa journée et il aurait vraiment du resté couché ce matin ! Ce n’est qu’en sortant des toilettes pour hommes qu’il compris enfin ce qui se passait, ouais car depuis l’intérieur des toilettes, le son était mauvais et puis tous les cris entremêlés mélangés à la fatigue de Clay ça donnait des trucs bizarres et incompréhensibles. Bref, il compris enfin que sa journée était définitivement pourrie comme ce n’était même pas possible et que même le type le plus malchanceux de la planète ne pouvait pas avoir connu une telle journée. Lula qui lui casse les couilles, nuit complètement pourrie, quelques secondes plus tôt, il trempait son T-shirt et maintenant il y avait une bombe. Une bombe rien que ça ! Géniale, elle est par où la sortie ? Ouais, très courageuse comme façon de penser, enfin, il aurait bien aimé sortir si seulement il y avait pas eu du monde agglutiné à la porte des toilettes pour dames et bloquant ainsi le couloir. Se risquant à demander à quelqu’un ce qui se passait on lui répondit encore en hurlant ce fameux mot « bombe ». Clay haussa les sourcils, ce n’était certainement pas en restant collé à la porte des toilettes que quelqu’un désamorcerait la bombe. De toute façon, allez seulement savoir qui était le con qui avait décidé de faire explosé les toilettes pour femmes, généralement, on pose les bombes dans des endroits stratégique, mais là, c’était plutôt mal choisi. Sans vraiment en avoir envie, Clay entra dans les toilettes des dames, pour y apercevoir Cilian et Aisleen, deux agents de CONTROL qu’il ne connaissait pas particulièrement, en train de regarder la fameuse bombe. Certes il ne les connaissait pas mais il avait entendu des échos, pas forcément très bons sur l’entente entre eux deux. Il poussa un soupire tout en s’approchant des deux autres agents.

« Peut être, qu’il a juste pas envie de couper le mauvais fil … »

Répondant à la réplique qu’il avait entendue en arrivant dans la pièce, même si elle ne lui était pas adresser, au fond, il aurait presque donné raison à l’agent Lancaster, parce que ce n’était pas en fixant cette bombe, ô combien magnifique que ça allait faire avancer les choses …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
D. Cilian McHale

avatar

◮ POSTS : 291
◮ CREDITS : Lillix
◮ MOOD : busy


I'M NOT JAMES BOND
◮ AGE DU PERSONNAGE: 27 ans
◮ ADDRESS BOOK:
◮ PECULIARITIES:

MessageSujet: Re: MISSION I | Le bleu, le rouge... T'es pas James Bonds, attends les démineurs !   Dim 12 Déc - 22:51

Certes, fixer la bombe du regard n'allait pas les aider... Mais est-ce que se précipiter et couper les fils à l'arrachée allait l'être davantage ? Prêt à faire le nécessaire et à se montrer prudent, Cilian ne bougeait pas. Enfin il resta de marbre jusqu'à ce qu'une voix trop familière pour passer inaperçue ne retentisse dans les toilettes pour dames. Pourquoi ce con de terroriste n'avait-il pas foutu cette bombe dans les toilettes pour mecs bordel ?! Quoique, la blondinette ne se serait pas gênée pour rentrer, et virer un à un les messieurs entrain d'uriner afin de s'occuper de ces explosifs. Il avait finit par cerner la façon de travailler de la jeune femme, puisque désormais le boss avait apparemment eu une véritable coup de cœur pour ce duo d'agents puisqu'il les collait sans arrêt ensemble. Il voulait peut-être qu'à force de provocation Cilian nous décoince cette chère et si douce demoiselle Lancaster. A moins qu'il ne souhaite se débarrasser du jeune homme en lui attribuant cette nana comme coéquipière. Elle était douée, c'était indéniable... Mais il fallait la tempérer, et cela n'était pas toujours une mince affaire. Fonçant tête baissée, il n'était pas rare qu'il rattrape ses boulettes ou encore ne l'apaise durant une quelconque mission. Alors il était comme inutile de préciser que face à une bombe, Cilian craignait le pire. Et comme si cela relevait de la simple évidence, elle ne perdit pas de temps pour le presser.
« J'attends que tu la boucles et que tu fasses demi-tour blondie ! »

Il était un brin tendu. En même-temps qui ne l'aurait pas été avec une bombe sous le nez, hein ?! Ça n'était vraiment pas le moment de le titiller, et le regard qu'il lui lança en disait long sur ce qui pouvait lui traverser l'esprit à cet instant précis. Une nouvelle voix se fit entendre, masculine cette fois-ci, qui attira l'attention de Cilian. Le brun releva la tête et aperçu un autre agent de CONTROL. Son visage lui disait quelque chose, sans pour autant avoir marqué son esprit d'une entrevue ou d'un fait précis. Il avait dû le croiser en salle, ou alors dans les bureaux. Mais jamais sur le terrain, ça, il s'en serait souvenu ! Enfin bref, il n'avait pas le temps de s'attarder là-dessus.
« Voilà... Lui, il n'est pas blond ! » -lança alors l'agent à l'égard de la jeune femme. A croire que c'était si difficile à concevoir que ça. Ne pas se précipiter pour ne pas tout faire sauter ! Ça pouvait être un bon plan... Pendant un temps seulement, car le principe d'une bombe n'était pas d'attendre sagement que tout le monde se soit barré avant d'exploser. Il fallait faire vite ! Super vite d'ailleurs ! D'un signe, il demanda au nouvel arrivant dans les toilettes de s'approcher. En quelques mots, il lui exposa ce qu'il avait pu remarquer de particulier sur le dispositif, dont les deux fameux fils de couleurs... Une chance sur deux. Ça restait jouable non ? Arf ! Il n'allait pas jouer au héros au risque de se faire sauter la tête. Oh non ! Il avait deux brins de jugeote tout de même- oui, on ne dirait pas comme ça...-, et comptait bien demander un avis extérieur. Faire appelle à la miss ? Et puis quoi encore ?! Elle était capable de lui dire : « On le fait à pile ou face, ok ? »... Tsss !

_________________

    SEEDS OF GOLD ☜☞ The only way to live in a world that doesn't care of, how could you breathe in a non dreaming air ? Is to believe in the next day...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: MISSION I | Le bleu, le rouge... T'es pas James Bonds, attends les démineurs !   

Revenir en haut Aller en bas
 

MISSION I | Le bleu, le rouge... T'es pas James Bonds, attends les démineurs !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SHOW ME YOUR BADGE  :: SOUTHWEST AND SOUTHEAST OF WASHINGTON D.C. :: QG DE CONTROL-
Sauter vers: